Conçues pour les « cycladins », les « Cycle cafe » ou «bicycletteries» se démocratise pour le plus grand bonheur des cyclos ! Car le vélo est un art de vivre, qui à des codes vestimentaires et sociaux, voir parfois un language bien à lui … Enfin bref, découvrons ces endroits ou vélo rime avec chocolat chaud.

On voit un peu partout dans les pays riches l’émergence d’une nouvelle catégorie de consommateurs : des cyclistes citadins (des cycladins) pour qui le vélo n’est pas seulement une distraction, ou un simple moyen de locomotion – mais un vrai mode de vie. C'est ainsi que l'idée d'une bicycletterie à vu le jour en Angleterre, ils aimaient le café, ils étaient fous de vélo. L'alliance des deux à donc donné ce nouveaux type de commerce pour le plus grand plaisir des cyclos. Quoi de mieux que de bichonner sa bécanne, un café à la main ? Ou encore visionner sur écrans géants des courses, ou des reportages vélocipèdes, en buvant une bière ?

Les bicycletteries ... 

Si la culture cycliste se développe considérablement depuis quelques années notamment sous l'impulsion du fixie (vélo à pignon fixe), il demeure un domaine peu exploité hormis chez les Anglais ou les Américains : le lieu de vie. Outre le magasin de cycles qui joue parfois le rôle de catalyseur d'une passion unissant les pratiquants, nul autre endroit que la route elle-même offre l'occasion aux cyclistes de se côtoyer. Or qu'imaginer de mieux qu'un café qui comme chacun le sait est l'endroit où se fait et se refait la petite et parfois la grande histoire. L'arrivée des cafés cyclistes marquera peut-être l'histoire du vélo. Si ce café est complété d'un magasin et d'un atelier de cycle permettant aux clients de profiter d'un espace bar et restauration ainsi que d'un service d'entretien de leur vélo dans un seul et même endroit. Si en plus le café propose un écran retransmettant des évènements cyclistes, une partie bibliothèque et autres animations autour du monde du vélo, alors il s'agit véritablement d'un lieu de vie destiné aux cyclistes. Bien sûr nul besoin d'être cycliste pour déguster une pâtisserie mais l'endroit est véritablement empreint d'une culture vélo. Ainsi on y retrouve des vélos exposés en pièces détachées au mur, des objets, des photos ainsi que quelques livres, tous choisis pour leur clin d'oeil à l'histoire cycliste. La partie café côtoie le magasin-atelier et donne vie à des lieux que l'on attendait depuis bien longtemps en France...

Bicycletteries
Bicycletteries atelier
Bicycletteries look mum no hands
Bicycletteries
Bicycletteries tarifs

la culture du vélo !