Vous avez un vélo ? Vous êtes cyclo ? Vous êtes donc prêt(e)s à avoir le « Cycle swag » !

Le "Cycle swag" !

Le « Cycle swag » c'est le nom que j'ai donné à un véritable phénomène de mode qui envahit

peu à peu notre quotidien. Car nos deux roues à pédales son depuis quelques temps

(re)devenu le nouveau symbole de la "coolitude" urbaine. Après la tendance « retour à la nature » (manger sain, être en bonne santé et respecter l'envirronement) et celle du D.I.Y (Do It Yourself = Faites le Vous Même), voici ce qui semble être le parfait mélange des deux. Car avoir le « Cycle swag » c'est consommer peu (pour ne pas dire pas) en ce transportant soi même en ne laissant plus se plaisir à votre auto ou le conducteur du métro. *

 

Preuve de cette tendance vers les deux roues à pédales du coté mondain ! Les parfums « Diesel » viennent de sortir leur « fixie » et certains site internet vous propose de composer votre vélo personnalisé en 3 D, comme il fût possible un temps d'inventer sa paire de Nike. Une célèbre marque de jeans met en scène des cyclistes dans la moiteur d'un atelier de réparation tandis sur

le net les fashionista se demandent quel « it bag » assortir avec leur « it bike ». D'autres encore organise des défilés ou se mêlent vélo et mannequins l'un étant assortit à l'autre. Et enfin,

preuve de cette tendance qui ne concerne pas que la France, à Los Angeles les restaurants qui

on le vent en poupe ont leur "voiturier pour vélo" !

Mais rassurons nous … les cyclistes les plus stylés et donc les plus représentatif du « Cycle swag » ne sont pas celles et ceux qui figure en couverture des magazines. Ce sont les inconnus et autres anonymes comme vous et moi qui arpentent nos rues chaque jour et qui, naturellement ont le « Cycle swag » dans la peau (et leur vélo !). Car ce qui est classe n'est pas tant la tenue que le panache d'un, ou d'une, cycliste et de sa monture. L'œil admiratif de tout à chacun étant attiré par l'habileté à envoyé un texto en pédalant, un plein de légumes sur le panier avant et ce dans une normalité des plus surprenante. Vous obtenez alors le « Cycle swag » en affichant votre coté moderne (le téléphone), votre sens de la praticité (les légumes dans le panier), votre polyvalence (le tout en pédalant et conduisant) et votre façon (innée) de le faire (qui vous donne ce coté fashion)! Rajouter à cela une tenue qui vous met en valeur (un tenue champêtre ou « bobo » pour les filles et un style « Casual chic » pour les garçons) et vous obtenez le must de ce qui semble être le « Cycle swag ».

Encore sceptique ? Rassurez vous … On peut avoir du style quand on fait du vélo ! Avant même de penser mode, penser pratique ! Qui est d'ailleurs un des quatre piliers du « Cycle swag » selon moi (modernité, praticité, polyvalence et look semi-chic). Car le vélo est l'allier idéal pour se balader dans nos villes, nous évitant bien des désagréments : bouchons, parking, police, heures de pointe, changements, bousculades, odeurs suspectes et pets foireux dans un métro bondé …

 

Alors qu’à bicyclette, on respire la crinière au grand air, on profite des rayons du soleil sur notre peau, on passe par des petites rues, on fait du sport sans payer d’abonnement et on peut rester bien lookée. Certaines mauvaises langues soutiendront que pour faire du vélo, on doit mettre un jean et une paire de baskets. Mais bien sur que non ! Nous ne sommes pas obliger de ressembler à un athlète du triathlon pour aller au boulot en enfourchant nos vélos !

 

Voici quelques exemples en particulier pour vous Mesdames :

 

- Mettez vos jambes d'athlète en valeurs !

Ce n’est pas parce qu’on a décidé de donner quelques coup de pédale, qu’on est obligé de recouvrir ses gambettes avec un jean ou un jogging ! La combinaison jupe/robe et vélo, ça fait plutôt bon ménage. Pour celles qui ont la guigne de Pierre Richard, il suffit

de choisir une jupe au-dessus

du genou.

- Montez sur vos grands chevaux !

Si vous êtes suffisamment à l’aise en talonnettes pour vous taper un sprint dans le métro, il n’y a aucune raison de vous contraindre aux baskets pour monter en selle.

 

- On peut même aller plus loin !

Pédaler en talons, c’est plus simple ! Une fois le talon bien calé derrière la pédale de votre monture, plus rien ne pourra vous arrêter!

 

- Votre accessoire champêtre ou pas !

Une femme sans sac à main ça devient de plus en plus rare ... Alors que faire de cette indispensable accessoire quand ce dernier nous encombre les mains ? Pourquoi ne pas le dissimulé dans un autre accessoire ? Installé un panier (un multitude de choix est possible !) à l’avant de votre deux roues, vous aurez alors un petit côté champêtre en ville, ou pas avec les modèles les plus minimalistes …

 

- Color your life !

Être perchée sur une bicyclette n'oblige pas à se mettre en deuil. A bas le noir et le gris : vive la couleur !

 

- A deux c'est mieux...

Si faire du vélo est un sentiment de liberté et de bonheur, en faire à deux c’est encore mieux. Quoi de plus romantique qu'une petite balade à deux dans les rues de Paris. Ainsi vous éviterez les « je t’avais dit de tourner à droite! », » mais non pas par là », qui en un rien de temps, transforme une sortie en demande de divorce !

 

- Les hommes ne s'y trompe pas !

La gente masculine prend de plus en plus en compte les appréhensions de la gente féminine... Et le vélo, c'est le must du message positif pour draguer. Il communique tout un tas de stéréotypes en fonction de la situation et de l'interprétation que l'on en fait : Il est libre de se déplacer comme il le veut (wouah, quel aventurier !), Il respect l'environnement (wouah, qu'il est sensible et intelligent !), Il est débrouillard (wouah, qu'il est bricoleur !), Il est sain de corps et d'esprit et entretien de sa personne (wouah, quel athlète !). 

 

                                                                  - Bon à savoir Messieurs :

                                                Trouver son style à vélo est tout de même une chose à méditer. On l'as                                                      déjà dit le jean fait l’affaire, mais pas seulement ! Cependant n’oubliez                                                       jamais qu’un pantalon clair est vite tâché, et que le mariage                                                                         short/chaussette n'est pas plus tendance en pédalant … Autre connaissance essentielle : à vélo, on suent certes moins des pieds mais plus de tout les autres parties de notre corps. Les chemises blanches sont donc à proscrirent. Et il est hors de question de mettre un t-shirt en dessous, vous n’êtes pas ici en Californie. Un auréole à vite fait d'apparaître … Préférez les marcels au col légèrement plongeant qui se marieront à merveille avec la chemise à carreaux !

 

1/2

Au final que vous ayez ou pas le « Cycle swag » vous êtes tendance. Avoir et faire du vélo c'est être à la mode, faites cependant attention à ne pas en devenir la victime... La preuve avec cet article des « Inrocks » que je vous conseil : Comment se faire volé son vélo avec style ?

 

Petit extrait : « En milieu urbain, le vélo-volé est LA tendance du moment. Amis cyclistes, réjouissez-vous : vous avez déjà le vélo, il ne vous reste qu’à trouver le voleur. »

 

- « Pimp my bike »

Nos portes monnaies n'ont pas tous la possibilité de s'offrir des beau cycles vintage ou un vélo sur mesure qui collerai à vos escarpins « louboutin » ou encore un cadre assortit à votre boxer. Mais qu’à cela ne tienne, customiser vous même votre vélo n'est pas si compliquer ! Un peu de peinture, un petit panier, une sacoche, un garde boue et hop! Vous aurez alors un vélo tout beau, tout neuf, qui vous ressemble et dont vous êtes l'illustre auteur.