S'il y a bien une chose que nous avons tous connu et que nous connaîtrons encore, c'est bien elle : la peur de l'inconnu ! Avec cette éternelle question qui nous revient en tête et nous hante jusqu'au jour J,  et même après : "Et si ... ?". Il est vrai que tout peut arriver lors d'un voyage en vélo même des choses que vous n'aviez pas pensé, pas imaginé, ou encore que vous n'auriez jamais cru possible. Votre voyage à vélo peut alors devenir votre pire cauchemar...

Quelle que soit la destination choisi, nous avons tous des appréhensions avant le départ. Quelles soit fondées où non, sur des événements récents ou bien encore sur contexte social et économique de votre parcours, elles vous font frémir. La plupart du temps ces "Dangers" qui sont en vérité des "Problèmes" peuvent être divisés en 5 catégories :

 

 

1.Les accidents

 

 

Les chutes représentent évidemment le principal danger en vélo que l'on soit en ville ou à la campagne. Les causes sont multiples elles vont de la traditionnelle perte de contrôle à la cause mécanique ou encore la distraction provoqué par un bruit ou une personne.

 

Rajoutez à cela les collisions qui sont malheureusement fréquentes et vous voilà rassurez !

 

Vous connaissez les causes, abordons les conséquences. Les blessures concernent dans 50% des accidents, les membres supérieurs du cycliste. Ce qui vous permettra d'obtenir selon les cas :

 

 

  • une entorse ou des fractures du poignet

  • une fracture de la clavicule

  • une luxation de l'épaule

  • une contusion du coude...

En toute logique, viennent ensuite les traumatismes aux membres inférieurs qui vous donneront droit par exemple à :

 

 

  • une entorse du genou

  • une contusion musculaire de la cuisse ou du mollet

  • des fractures du tibia ou du fémur...

 

 

Et enfin, pour terminer dans l'apothéose vous avez dans une moindre mesure mais souvent plus graves, les lésions à la tête et du râchis :

 

 

  • les traumatismes crânien

  • les lésions dentaires

  • les traumatismes oculaires...

  • les contusions ou fractures vertébrales

  • les lésions de la hanches

  • les contusions ou fractures du coccyx...

 

2.Les problèmes liés à l'environnement

 

 

En montagne ou en plaine, sur le bitume ou sur les pavés, le vélo reste une activité de nature et est donc tributaire de son environnement. Il y a la météo ( froid, pluie, brouillard, chaleur...) mais aussi l'éloignement (réseaux de communications inexistants, secours difficiles...) ou encore les animaux (serpents, chiens, insectes...) qui peuvent tous compliquer une banale sortie voir l'empêcher dans certains cas.

 

 

3.Les problèmes médicaux

 

 

Comme chaque activité physique, la pratique du vélo est une activité à adapter selon vos antécédents médicaux : problèmes de cœur, diabète... Les malaises restent fréquents, pouvant même alors entraîner des chutes ayant parfois des conséquences graves.

Pourquoi voyager en vélo est il dangereux ?

Confucius, vélo

Que faire pour éviter ces dangers ?

 

 

Enlèvement, agression, braquage, bandits de grands chemins, loups, renards, ours, sangliers, serpents, choléra, paludisme, encéphalite japonaise, typhus, la peur du noir, des fantômes, ou que sais-je encore ?… L’imagination est sans limite quand la peur nous gagne.

 

 

Soyez tranquille, personne ne s’amuse à parcourir les bois la nuit dans l’éventualité où un voyageur à vélo viendrait y camper. Certes, le climat de peur créé par les médias n'arrange rien et le récit de quelques personnes ayant fait des rencontres malheureuses non plus. Mais il ne faut pas tomber dans la paranoïa !!! 

 

 

Ce qu'il faut retenir, c'est que la principale difficulté réside dans les choix : ils se prennent seul, forcément, avec tout ce que cela implique. Ils sont à chaque occasion importants, puisque déterminants pour la suite, à court, moyen et long terme. Un mauvais choix sur une décision importante peut être catastrophique et mettre rapidement en danger ou stopper net votre voyage. Mais avec un minimum de bon sens et un maximum de précautions. Il ne peut rien vous arrivez. Après l'expérience fait le reste ! C’est en forgeant que l’on devient forgerons, c'est donc en "cyclant" que vous deviendrez "cyclo".

Tout peut arriver ...

 

 

Alors oui, c'est vrai tout peut vous arrivez... Même des bonnes choses.

Pour vous le prouvez voici un exemple simple, le résumé d'une semaine de voyage en vélo. Nous avons scindé les événements qui ont jalonner notre parcours de 450 km en deux catégories, les bons et les mauvais.

 

 

Les mauvais :

 

  • Camper sous la pluie

  • Crever un pneu dans une côte

  • Être envahie par les fourmis au réveil

  • Plus de places dans les campings après avoir pédalé pendant 11 heures

  • Habits de pluie percés = cyclo trempé !

  • Trois jours de pluie continue

  • Parcourir des km pour pouvoir faire du camping sauvage

  • Être réveiller par d'autres campeurs (ou leurs enfants)

  • "Wagon vélo complet... On embarque plus de vélo !"

  • Oublier la carte dans l'herbe après avoir changer un pneu et faire demi-tour sur 3 km pour la retrouver

  • Crever à 20 km de l'arrivée et dans un endroit coupé du monde

  • S'être tromper de route et s'en rendre compte 4 km après !

4.Les problèmes techniques

 

 

Les problèmes techniques, malgré l'évolution du matériel, sont fréquents en vélo. Non seulement désagréables, ils peuvent induire d'autres dangers ( chutes, retard responsable de fatigue...). Si vous vous trouvez sur un itinéraire fréquentez vous n'aurez pas de mal à réparer la panne avec l'aide de passant. Par contre, si vous vous trouvez au beau milieu d'un sentier dans le Larzac, BON COURAGE ! Vous ne pouvez comptez que sur vous-même...

 

 

5.Les problèmes d'orientation

 

 

Les cartes ça n'a jamais était votre fort / Le GPS ce n'est pas pour vous / La boussole s'est dépassé (Rayer les mentions inutiles !)

 

 

Se perdre est très facile en vélo même sur des itinéraires balisés. Alors sans boussole, ni carte, ni GPS en terrain inconnu vos chances d'arrivées à destination sont quasi-nuls ! Bien évidemment on peut aussi se perdre "avec". Mais quel que soit le motif de votre déperdition les dangers deviennent plus importants : passages dangereux, fatigue...

Les bons :

 

  • Faire des rencontres inoubliables

  • Obtenir une astuce d'un habitant pour dormir à l'oeil !

  • Pas une seule côte a grimpé dans la journée... Du plat, du plat est encore du plat.

  • Être accueilli chaleureusement par d'autres cyclo

  • Découvrir les spécialités culinaires le long de son parcours

  • Trouver un raccourci indiquer sur aucune carte !

  • Avoir le droit aux sourires des passants

  • Le plaisir d'une mouche avalé à 30km/h

  • Prendre son petit-déjeuner avec... Les oiseaux et le soleil levant

  • Être réveillé par des montgolfières

  • Dépenser 200 kcal en 1h de vélo et manger un mille-feuille à l'arrivée !

  • Avoir un fou rire avec des touristes chinois qui nous photographie sous tous les angles.

  • ... Et bien d'autre encore que vous pouvez trouvez dans l'article "Pédaler c'est voyager !"

"La peur n'évite pas le danger, le courage non plus. Mais la peur rend faible et le courage rend fort."

 

Mischa Defonseca

"Celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles, ne prendra jamais la mer."

 

Thomas Fuller

Confucius, vélo

On peut donc conclure que le voyage à vélo n'est pas sans danger, sans difficultés, sans problèmes. Mais il n'est pas non plus sans joie, sans bonheur, ni surprise. Il y a du bon et du mauvais, tout peut vous arrivez, surtout des bonnes choses. Peut-être que le seul accident que vous aurez sera celui d'une rencontre inattendue avec une ou un bel(le) inconnu(e) et que le fait de vous perdre vous permettra de découvrir des endroits méconnus et dont vous seul aurez connaissances ...

 

 

Chaque voyage est unique, qu'il soit fait à vélo ou non.

Comme pour tout il y a une part de risque, 

mais n'est-ce pas à cela que l'on reconnait les aventures ?

Ce n'est pas réserver aux super héros et aux sportifs, vous en êtes capable.

 

 

Pour ne plus avoir peur de l'inconnu, arrêter d'être "globe stoppeur".

"Voulez-vous surmonter et vaincre le danger ?

Avant qu'il ne vous frappe, osez l'envisagez !"

 

Publilius Syrus

Confucius, vélo

"La vie nous laisse le choix d'en faire un accident ou une aventure."